CENTRE POWER

Les maladies cardiovasculaires sont une cause universelle de décès chez les femmes. Les femmes autochtones, les immigrants, celle de différentes cultures et des groupes économiquement défavorisés ne reçoivent pas suffisamment de consultations médicales, de traitements ou de diagnostics. Cela est un résultat d’un manque d’accès au spécialiste, un manque de sensibilité culturelle, manque de reconnaissance des symptômes cardiaque et des inégalités entre genres. La création du CENTRE POWER permettra  de développer un protocole d’évaluation et de prévention pour les populations vulnérables, en particulier les femmes. Cela prendra en considération certains facteurs; économiques, l’âge, du genre, psychosociaux et d’environnement. Par conséquent, l’intention est de trouver une association ente les biomarqueurs du CMR, les évènements cliniques indésirables et les résultats mentionner par les patients dans le  CENTRE POWER.